En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

L'émission du 6 mars 2011

Edité par
le 04 mars 2011 à 16h37 , mis à jour le 04 mars 2011 à 17h50.
Temps de lecture
3min
Harry Roselmack sur le plateau de Sept à Huit

Harry Roselmack sur le plateau de Sept à Huit / Crédits : TF1

A lire aussi
Sommaire Au sommaire de ce Sept à huit : "Sylvie Bâton, un si long mystère", "A l'ombre de Kadhafi", "Sami Améziane, le roi du rebond", et dans le portrait de la semaine "Claudine André, l'ange des Bonobos".

Sylvie Bâton, un si long mystère :

C'est une affaire criminelle dont on pensait qu'elle ne serait jamais résolue. En mai 1989, Sylvie Bâton, une étudiante de 24 ans, est retrouvée morte dans sa maison d'Avallon dans l'Yonne. Elle a été violée puis étranglée pendant la nuit par son agresseur qui a pris la fuite. Peu d'indices, quelques témoignages... pendant plus de quinze ans, l'enquête piétine. Mais, en 2007, le juge d'instruction qui a hérité de l'affaire rouvre le dossier. Grâce à des analyses ADN, impossibles à pratiquer au moment des faits, un suspect est identifié : Ulrich Muenstermann, un Allemand déjà condamné pour un meurtre et plusieurs agressions sexuelles outre-Rhin. Extradé en France, il vient d'être renvoyé devant la cour d'Assises de l'Yonne et sera jugé dans quelques mois. Sept à Huit raconte cette enquête au long cours qui, 22 ans après les faits, est sur le point de trouver son épilogue. Reportage de Jérôme Dindar
 
A l'ombre de Kadhafi
Depuis plus de 40 ans, le colonel Kadhafi incarne la Libye. Mais derrière les excès et les frasques du dictateur, il y a un peuple dont on ignore tout : comment vivent les Libyens dans un des pays les plus fermés, les plus secrets et les plus policiers au monde ? A travers les portraits d'une institutrice qui a connu la terreur d'une société très surveillée, d'un caricaturiste qui goûte enfin sa liberté, d'un médecin qui vient au secours des victimes des combats, reportage sur la vie quotidienne de ces Libyens qui, depuis trois semaines, défient l'homme de Tripoli et se battent pour conquérir leur liberté. Reportage d'Elodie Pakosz et de Jérôme Alexandre.
 
 
Sami Améziane, le roi du rebond :
Il pourrait bien connaître une carrière à la Jamel Debbouze ou à la Gad Elmaleh. A 32 ans, Sami Améziane est l'humoriste français qui a le vent en poupe. Sous son nom de scène " le Comte de Bouderbala ", il remplit les salles à Paris mais aussi de l'autre côté de l'Atlantique, à Broadway.  Deux mois par an, il fait rire les New-Yorkais dans le difficile exercice du stand up à l'américaine. Sept à Huit dresse le portrait de ce comique atypique à qui tout réussit. Ses études - il a une maîtrise en langues étrangères, il en parle cinq, le sport -il a été basketteur de haut niveau, et maintenant le spectacle ! Reportage de Myriam Alma, Eric Dumont et  Christian Huguenot.
 
Claudine André, l'ange des Bonobos :

Il y a près de 20 ans, Claudine André croise le regard d'un bonobo malade dans un zoo de Kinshasa. Depuis, cette fille de vétérinaire a fait de la survie de cette espèce de singes -génétiquement la plus proche de l'homme- la cause de sa vie.Elle a décidé de tout faire pour enrayer le déclin des bonobos qui ne comptent plus que 5 à 15.000 individus contre 100 000 il y a 30 ans.
Thierry Demaizière est allé rencontrer cette femme exceptionnelle dans la réserve qu'elle a créée au Congo, seul pays au monde où vivent les bonobos. Elle y recueille  des bébés bonobos dont les mères ont été chassées et massacrées pour leur viande. Avec l'aide de mères de substitution, des femmes africaines, elle élève ces bébés bonobos avant de les réintroduire dans leur milieu naturel. C'est le portrait de la semaine par Thierry Demaizière, Alban Teurlai.
 

Commenter cet article

      Nous suivre :

      Cul nu pour courir

      logAudience