En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Deschamps, Benzema, Tournon : méli-mélo linguistique

Edité par
le 15 octobre 2012 à 18h58 , mis à jour le 15 octobre 2012 à 19h01.
Temps de lecture
3min
En conférence de presse de Deschamps : "traducir, por favor ?", euh no "I am sorry"
À lire aussi
SportFrançais, espagnol... et même anglais... La conférence de presse de l'Equipe de France de football à la veille du match de qualifications du Mondial-2014 entre les Bleus et l'Espagne a obligé Karim Benzema puis Didier Deschamps à jouer les traducteurs.

Français, espagnol, anglais... La conférence de presse de l'Equipe de France de football à la veille du match de qualifications du Mondial-2014 entre les Bleus et l'Espagne a donné lieu à un méli-mélo linguistique, obligeant Karim Benzema puis Didier Deschamps à jouer les traducteurs...
 
"Puede traducir, por favor ?" Eh bien, non ! A la veille du match qualificatif pour le Mondial-2014 mardi entre la France et l'Espagne, la conférence de presse de Didier Deschamps et Karim Benzema, qui n'était pas traduite en espagnol, a donné lieu à quelques fous rires... et un peu d'agacement.  

"Je ne vais quand même pas le faire à chaque fois"
 
Alors qu'un journaliste espagnol demandait à Didier Deschamps de traduire sa réponse, Philippe Tournon, l'attaché de presse de l'équipe de France, a rétorqué (en espagnol) que la fédération espagnole n'avait qu'à fournir un interprète ! Rires dans la salle. Du coup, le voilà qui enchaîne... en anglais : "I am sorry". Nouveaux rires... jaunes ? Car voici la genèse de cette réponse : quelques minutes auparavant, Karim Benzema s'était retrouvé obligé de jouer les traducteurs.
 
"Je ne vais quand même pas le faire à chaque fois", a-t-il fini par lancer à l'attention de l'attaché de presse de l'équipe de France après une Nième traduction en français de ses propos tenus en espagnol pour répondre aux questions de la presse locale. Victime du flou ambiant avant l'entraînement et de l'exiguïté de la salle du stade Vicente-Calderon, le joueur s'est retrouvé dans cette position... malgré la présence à ses côtés d'une traductrice officielle qui n'a jamais pris la parole car elle n'a, semble-t-il, pas compris la 1re question posée par un journaliste espagnol.
 
"I'm sorry (Je suis désolé)", a simplement et malicieusement articulé en anglais l'attaché de presse des Bleus une fois la conférence de presse achevée. Dans la foulée, la traductrice a quitté la salle et n'a donc pas assisté à l'analyse du sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps. Interrogé parfois en espagnol, celui-ci, passé par Valence, a à son tour répondu aux questions dans la langue de Cervantes... sans que personne ne prenne cette fois-ci la peine de les traduire en français ensuite.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Var : les images aériennes de la ville de Hyères inondée

      Var : les images aériennes de la ville de Hyères inondée

      logAudience