En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Dopage : Lance Armstrong au détecteur de mensonges ?


le 14 octobre 2012 à 14h45 , mis à jour le 14 octobre 2012 à 14h48.
Temps de lecture
3min
Dopage : la chute de Lance Armstrong

L'agence américaine anti-dopage a décidé de radier à vie Lance Armstrong, qui a renoncé à se défendre des accusations de dopage. Le champion devrait perdre tous ses titres acquis durant la période litigieuse, notamment ses sept victoires au Tour de France. / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
SportL'ancien cycliste pourrait passer au détecteur de mensonges pour laver son nom de tout soupçon de dopage, même si les résultats risquent de n'avoir aucune influence sur l'opinion publique, a dit son avocat dimanche.

Dans l'affaire Lance Armstrong, l'émission Sportsweek de la BBC a proposé un test qui pourrait, une bonne fois pour toutes, condamner ou innocenter l'ancien cycliste. Soupçonné de dopage par  l'Agence américaine antidopage (Usada), qui a publié cette semaine des preuves de sa culpabilité, le septuple vainqueur du Tour de France pourrait passer au détecteur de mensonges. Tim Herman, son avocat, a répondu aux journalistes: "Nous pourrions le faire, on ne sait jamais."

Pourquoi l'emploi du conditionnel ? "Parce qu'il est passé à autre chose. Son nom ne sera jamais totalement lavé", a ajouté Herman. Armstrong avait déclaré, avant que l'Usada ne publie son rapport de 1.000 pages, qu'il ne contesterait pas les accusations, arguant du fait qu'il était une victime d'une chasse aux sorcières et qu'il préférait se concentrer sur la lutte contre le cancer avec sa fondation Livestrong.

Son avocat est "franchement" pour

"C'est l'opinion de beaucoup de gens avec qui j'ai parlé: 'on ce moque de ce qu'il a fait ou non'," a dit Herman, qui a estimé que les 26 personnes ayant témoigné contre Armstrong devraient également passer au détecteur de mensonges. "Un test au détecteur de mensonge correctement réalisé, je suis franchement pour, à titre personnel", a-t-il dit. "Je ne pourrais pas contester les résultats d'un test effectué avec un bon équipement, correctement utilisé par un technicien qualifié. C'est une réponse toute simple."

"Je constate que onze (onze des 26 personnes à avoir témoigné contre Armstrong étaient des anciens coéquipiers) ont dit des choses, mais que de nombreux autres réfuteraient ces accusations", a-t-il ajouté. Selon le rapport de l'Usada, Armstrong, qui détient le record des victoires dans la plus grande épreuve du monde, s'est dopé à chaque fois, dans le cadre d'un système organisé au niveau de son équipe. Le Texan a été radié à vie par l'Usada, qui a annulé ses résultats pour la période, cette sanction restant encore à valider par l'Union cycliste internationale (UCI) pour être prise en compte sur les palmarès.

Commenter cet article

  • andy_33 : C'est naif11 que vous auriez du choisir comme nom...

    Le 15/10/2012 à 22h55
  • juigne11 : Pour moi, il restera un grand champion

    Le 14/10/2012 à 19h16
      Nous suivre :
      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      logAudience