En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Encore plus de suspension pour Gasquet ?

Edité par
le 17 décembre 2009 à 06h53
Temps de lecture
3min
Richard Gasquet

Richard Gasquet / Crédits : REUTERS

A lire aussi
SportLe Tribunal arbitral du sport doit annoncer ce jeudi sa décision sur le cas Richard Gasquet. Il risque deux ans, un an ou... pas de suspension.

"Deux mois et demi, cela n'existe pas". Le directeur juridique de l'agence antidopage (AMA) a résumé en une seule phrase l'imbroglio autour du cas Richard Gasquet. Une sanction mi-figue mi-raisin qui déplait aux responsables du tennis mondial, qui veulent une fois pour toute mettre fin à ce dossier. C'est ce jeudi que le Tribunal arbitral du sport (TAS) rendra sa décision jeudi sur le cas du Français, contrôlé positif à la cocaïne le 28 mars en marge du tournoi de tennis de Miami.

L'ancien N.1 du tennis français avait écopé le 15 juillet d'une suspension de deux mois et demi par le tribunal antidopage de la Fédération internationale de tennis (ITF), ce qui dans les faits lui avait permis de rejouer dès ce jour-là puisque sa sanction correspondait à la durée de sa suspension temporaire. Même si l'ITF réclamait deux ans de suspension, le tarif applicable au  regard du code mondial antidopage, ce tribunal indépendant avait estimé "plus  plausible qu'improbable" l'idée que Gasquet ait pu être contaminé par des  baisers échangés avec une jeune femme lors d'une soirée à Miami, la veille de  son contrôle du 28 mars.

Cette sanction plutôt clémente n'avait guère plu à l'ITF, qui a saisi le  TAS. L'Agence mondiale antidopage (AMA) s'est associée à l'appel de la  fédération, car la durée de la suspension lui posait problème. Selon le directeur juridique de l'AMA, Olivier Niggli, la sanction prévue  pour la cocaïne est de deux ans de suspension, ou un an en cas de faute non  significative, ou pas de sanction du tout si la faute n'est pas reconnue. Le joueur, qui avait déclaré forfait pour le tournoi de Miami quelques heures avant de subir son contrôle antidopage, a toujours assuré n'avoir jamais pris de cocaïne.

Commenter cet article

  • j10o15s : Tout le monde a droit à une seconde chance, pourquoi pas lui, une carrière prometteuse risque d'être totalement compomise.

    Le 17/12/2009 à 14h25
      Nous suivre :
      Paradise Lost : un making of exclusif du film sur Pablo Escobar

      Paradise Lost : un making of exclusif du film sur Pablo Escobar

      logAudience