ARCHIVES

Le PSG, leader menacé, officiellement en crise


le 17 novembre 2012 à 19h05 , mis à jour le 17 novembre 2012 à 22h21.
Temps de lecture
3min
PSG

Romain Alessandrini a marqué un but pour Rennes contre le PSG le 17 novembre. / Crédits : FRANCOIS GUILLOT / AFP

À lire aussi
SportRennes a marqué des buts par Romain Alessandrini (13) et Julien Féret (34) alors que Nene avait égalisé à la 21e.

Le Paris SG, leader, a perdu 2 à 1 à domicile contre Rennes réduit à 9 pendant 40 minutes après les exclusions de Costil et Makoun, se plaçant ainsi sous la menace de ses poursuivants dans un classement serré, samedi lors de la 13 e journée de L1.

Rennes a marqué des buts par Romain Alessandrini (13) et Julien Féret (34) alors que Nene avait égalisé à la 21e. Les Rennais ont joué une grande partie du match en infériorité numérique, après les exclusions du gardien Benoît Costil (25), puis du milieu de terrain Jean II Makoun (52).

Le PSG, un leader menacé

Le PSG est un leader menacé, à égalité de points (23) avec Marseille, qui se déplace à Bordeaux dimanche soir en clôture de la 13e journée, et a encore un atout dans sa manche, avec un match en retard à jouer au Vélodrome contre Lyon le 28 novembre.

Le club parisien, qui jouait sans Ibrahimovic, suspendu, est également à la merci de Lyon (3e avec 22 points qui reçoit Reims dimanche) ou encore de Saint-Etienne (qui se déplace sur le terrain d'Evian samedi soir) et Valenciennes (qui reçoit Montpellier samedi soir), 5e et 6e avec 21 points chacun. 

Rennes remonte à la 4e place

Après cette 2e défaite de la saison en L1, la mine des mauvais jours de Carlo Ancelotti, entraîneur du PSG, en disait long sur le désarroi d'un club qui était programmé pour être un leader sans souci après avoir dépensé plus de 150 millions d'euros en recrues cet été.

L'entraîneur italien ne s'est pas réfugié derrière l'absence d'Ibrahimovic, suspendu. "Je n'ai pas peur de dire qu'on est en crise", a asséné l'ancien coach de l'AC Milan, ajoutant: "Nous ne sommes pas encore une équipe. On joue parfois de façon trop individuelle et c'est le problème".

Rennes remonte à la 4e place (22 points) provisoirement : les 8e premiers se tiennent en 3 points. La 13e journée a commencé vendredi soir par la chute de Lille à Lorient (2-0). Au delà du résultat qui met fin à la bonne série du LOSC en L1 (13 points sur 15 possibles pris avant ce déplacement en Bretagne), c'est la manière qui pose question. Rudi Garcia, l'entraîneur lillois, devrait avoir une franche explication de texte avec ses troupes, alors que l'occasion était belle de pointer parmi les premiers dans un championnat très resserré.

Commenter cet article

  • nossim : Bien sur que l'argent est important dans le foot européen pro et que cela fait toute la différence l'important c'est de gagner un championnat et tous les clubs même le Barça perdent dans une saison

    Le 18/11/2012 à 07h55
  • csoud : Comme quoi ...l'argent ne fait pas tout et ne donne pas le droit à tout! Bravo Rennes et va de l'avant

    Le 18/11/2012 à 07h35
      Nous suivre :

      A 7 ans, ils effraient un voleur de voiture à l'aide d'un jouet en plastique

      logAudience