En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Cadillac-Côtes-de-Bordeaux, vins rouges en bord de Garonne

Edité par
le 21 janvier 2013 à 11h00
Temps de lecture
3min
Cabernet sauvignon

Crédits : Jupiterimages

À lire aussi
Dossier Vins Anciennement d'appellation Premières-Côtes-de-Bordeaux, le Cadillac-Côtes-de-Bordeaux détient un rouge reconnu à la fois corsé et fin, le blanc est pour sa part appelé Côtes-de-Bordeaux. Les vins de ce vignoble de l'Entre-deux-Mers sont très appréciés dans cette zone située sur la rive droite de la Garonne.

Cadillac-Côtes-de-Bordeaux : au fil de l'histoire

Dès le XIe siècle, les vignes sur la rive droite de la Garonne ont été exploitées. Le Cadillac-Côtes-de-Bordeaux, appelé Premières-Côtes-de-Bordeaux rouges avant 2008, profite de 60 km de terres, de Bassens jusqu'à Verdelais. Les églises romanes qui fleurissent sur les 2 975 hectares de coteaux en témoignent. Ils accompagnent les châteaux Langoiran, des Ducs d'Epernon ou la magnifique cité féodale de Rions. Les sols calcaires, argilo-calcaires et graveleux profitent ici d'un ensoleillement idéal : l'exposition sud/sud-ouest des terrains très pentus accueillent parfaitement ce décor chargé d'histoire.

Cadillac-Côtes-de-Bordeaux : un rouge puissant et fruité

Le Cadillac-Côtes-de-Bordeaux est issu de 3 cépages rouges : en majorité du merlot aux arômes puissants (55%), mais aussi du cabernet-sauvignon aux tannins doux (25%), du cabernet franc (15%) fruité, et du malbec (5%). Tanniques, fruités et épicés à l'origine, ces vins à la couleur grenat deviennent plus moelleux avec le temps et se bonifient avec l'âge. Les plus jeunes seront parfaits pour accompagner des viandes blanches ou des plats en sauce. Le Cadillac-Côtes-de-Bordeaux plus âgé se mariera avec brio aux viandes rouges, aux poissons ou aux fromages.

Commenter cet article

      Nous suivre :
       Patrick Juvet à Renaud : "Si il veut qu’on parle, je suis là"

      Patrick Juvet à Renaud : "Si il veut qu’on parle, je suis là"

      logAudience