ARCHIVES

Côtes-du-Rhône, une région, un vignoble

Edité par
le 21 janvier 2013 à 11h00
Temps de lecture
3min
Côtes-du-Rhône

Crédits : Jupiterimages

À lire aussi
Dossier Vins La dénomination Côtes-du-Rhône recouvre le territoire du vignoble de la vallée du Rhône septentrionale et méridionale. Ce terroir se distingue par une AOC depuis 1937 et une grande diversité de cépages et de grands crus.

Côtes-du-Rhône, mode d'emploi

L'appellation Côtes-du-Rhône est présente dans toute la région de la vallée du Rhône et, depuis 1937, elle est d'origine contrôlée. Cette dénomination s'étend sur six départements, de la Loire au Gard, en passant par l'Ardèche, la Drôme, le Rhône et le Vaucluse. Sur ces plus de 40 000 hectares de vignes, répartis sur plus de 170 communes, des rouges, des rosés et des blancs sont produits, parfois dans de grands crus. Surtout, le terroir des Côtes-du-Rhône regroupe des cépages très divers : le syrah ou la grenache que l'on retrouve dans de nombreux vins, mais aussi le cinsault, le muscardin, ou le viognier pour les vins blancs. Sur le territoire de l'appellation, la partie sud produit la majorité des bouteilles. Les vignes, soumises à un fort soleil et à un mistral puissant, proposent des vins souvent charpentés et fruités.

Des grands crus naissent en Côtes-du-Rhône

Trois catégories sont traditionnellement définies dans l'appellation Côtes-du-Rhône élaborée en 1937 : les Crus ou Grandes appellations locales, l'AOC Côtes du Rhône régionale et l'AOC Côtes du Rhône Villages. Le terroir de la vallée du Rhône est connu pour ses nombreux grands crus. Treize grands noms du vignoble local font depuis longtemps les beaux jours de la vallée du Rhône, parmi lesquels Côte-Rôtie, Cornas ou Condrieu dans la partie Nord et Châteauneuf-du-Pape, Tavel ou Vacqueras au Sud.

Commenter cet article

      Nous suivre :

      Cette année, la plus belle femme du monde est...

      logAudience