En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La syrah, le cépage rouge des vins de garde

Edité par
le 21 janvier 2013 à 11h00
Temps de lecture
3min
Syrah

Crédits : Goodshoot

A lire aussi
Dossier Vins Cépage rouge, la syrah est majoritairement implantée dans les Côtes-du-Rhône septentrionales où elle fait partie de l'assemblage de nombreuses appellations de renom telles que Côte Rôtie, Crozes-Hermitage, Hermitage, Saint-Joseph, Cornas.

Les caractéristiques de la syrah

La syrah est un cépage qui s'épanouit sur des terres calcaires dont les sols sont suffisamment drainés pour lui apporter l'eau dont elle a besoin régulièrement. En effet, la syrah est très sensible à la sécheresse ainsi qu'aux vents violents qui abîment ses rameaux. Avec un cycle phénologique relativement court, le cépage rouge se vendange précocement par rapport à d'autres cépages. La culture du syrah est exigeante, car c'est un cépage dont les rendements sont faibles et relativement sensibles aux maladies et aux parasites. Malgré cela, le cépage s'exporte très bien dans les pays du Nouveau Monde : Australie, Nouvelle-Zélande, Argentine, Chili...

Des vins révélés par le temps

Aussi bien utilisée pour produire des vins rosés et rouges, la syrah fait également partie de la composition de grandes Appellations d'origine protégée (AOP). Seule ou assemblée, la syrah permet aux vignerons d'élaborer des vins expressifs qui sont idéals pour la garde, à l'image de l'appellation Côte-Rôtie, car elle distille la complexité de son bouquet aromatique au fil du temps. Le cépage est d'ailleurs régulièrement associé à la grenache, cépage avec lequel la syrah se révèle encore davantage. Ainsi, les amateurs de vins puissants pourront déceler des notes épicées, de violette ou encore de pruneau.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Quand Juppé se moque gentiment de Valls : "Tout va bien, ça vous change, n'est-ce pas ?"

      Quand Juppé se moque gentiment de Valls : "Tout va bien, ça vous change, n'est-ce pas ?"

      logAudience