En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
DOSSIER : Tablette Apple et PC

iPad : "Révolution" ou "machine de table basse" ?


High-Tech - 2min 38s -

A la veille du lancement de la tablette tactile d'Apple au Etats-Unis, découvrez l'opinion de notre spécialiste et une première enquête sur le potentiel de l'iPad en France.

Selon les prévisions des analystes près de 9 millions de tablettes, dont près de la moitié d'Ipad, devraient être achetées dans le monde d'ici la fin de l'année 2010 avec un potentiel de 57 millions d'unités vendues d'ici à 2015. Mais quid de la France ?
 
Selon une première enquête de Kelkoo avec Opinion Panel, un tiers des fans d'Apple dans l'Hexagone prévoient d'acheter un iPad. Le prix de l'appareil, sera un facteur déterminant : il n'a pas encore été précisé en France, mais le magazine LSA l'annonce à 549 euros dans sa version de base. Or, seulement 11% des personnes interrogées sont prêtes à payer 500 euros ou plus, tandis que 31% sont disposées à payer entre 300 et 400€. 16% reconnaissent d'ailleurs voyager à l'étranger pour payer moins cher leurs produits Apple.
 
Parmi ceux que ne veulent pas en acheter un, 28% des consommateurs interrogés sont prêts à attendre le lancement de la deuxième génération qui pourrait être dotée d'une Webcam, 28% n'en voient pas l'utilité et 37% pensent qu'un ordinateur portable est plus performant. La folie iPad n'a d'ailleurs pas gagné tout le monde. Une personne sur trois (30%) n'est pas sûre de bien connaître l'utilité de l'iPad : 3% pensent que c'est un téléphone portable, 16% pensent que c'est un iPod et 12% ne savent pas ce que c'est !

La journée en vidéo

Canada : une barge se renverse, 50 véhicules à l'eau

Canada : une barge se renverse, au moins 50 carcasses de voitures à l'eau

27 secondes
La scène s'est déroulée dans la ville de Victoria, au Canada. Une barge, bateau à fond plat généralement utilisé en convois, s'est renversée, sans doute à cause du poids. Au moins 50 carcasses de voitures se sont retrouvées à l'eau. L'accident n'a fait aucun blessé. Des barrages ont été mis en place pour filtrer les débris. (Crédit images : EVN/ CACBC/ ZZEBU).

Migrants : quelle opportunité peut tirer l'Europe de cette crise ?

Migrants : quelle opportunité peut tirer l'Europe de cette crise ?

1min 14s
Invité de du "14-17" ce lundi sur LCI, Jean-Christophe Dumont, chef de la division des migrations internationales à l'OCDE, a livré son analyse sur la crise migratoire que traverse actuellement l'Europe. "En accueillant ces gens dignement (...) on tirera aussi un bénéfice économique" a-t-il expliqué.

Voir plus de vidéos
Commenter cette vidéo

  • libre-arbitre : Je commande très souvent aux USA, par Internet. Même en ajoutant les frais et la TVA, je suis très largement gagnant pour des produits identiques vendus en France. Autre preuve : souvent j'ai le choix, pour payer par Internet, de le faire en euros ou en dollars. En utilisant une CB électronique (hyper sécurisée), je suis toujours gagnant en payant en dollars, car ma banque me compte un cours plus avantageux que celui du commerçant en euros. Les délais de livraison sont également très rapides et l'honnêteté des commerçants US bien supérieure à celle de leurs homologues français. En contrepartie les manuels sont en anglais et il faut parfois faire attention à l'alimentation électrique (110 V - 60 Hz aux USA contre 220 V - 50 Hz en France). Mais même dans ce cas il y a toujours moyen de contourner le problème et l'anglais est de plus en plus employé en France (il suffit de voir les termes employés par les médias ou la population pour s'en convaincre, même si le terme existe en français on lui préfère le terme anglais). De plus, les notices traduites en français le sont souvent dans un français déplorable et pourries d'erreurs. Mais parfois aux USA l'achat direct est impossible, par suite d'un accord avec un importateur (monopole, comme c'est sans doute le cas avec Apple).

    Le 03/04/2010 à 01h40
  • le_chieur : Attention les prix aux USA sont annoncés sans aucune taxes que ce soit pour l'iPad, des chaussettes, l'épicerie, une voiture, bref sur tous les produits. Pour avoir une comparaison honnête il faut donc rajouter à un prix hors taxes vu aux USA la TVA française de 19,6% sans oublier avant les taxes douanières qui ne sont pas obligatoirement les mêmes aux US qu'en France plus une ou deux babioles qui influencent le résultat.

    Le 02/04/2010 à 22h56
  • libre-arbitre : Un peu d'honnêteté, arnaudsr. Les partisans d'Apple sont de véritables enragés qui n'hésitent pas à inventer n'importe quoi et à nier la vérité. Les machines d'Apple ont elles aussi des virus (personnellement, sur des PC en 20 ans je n'en ai jamais eu), des plantages (les fameuses "bombes") et des bugs en pagaille si on ne se contente pas des programmes principaux (comme avec les PC, d'ailleurs). N'oublions pas qu'Apple a failli faire faillite, sans l'aide de Microsoft ce serait déjà fait. Si ces machines étaient si merveilleuses, tout le monde les achèterait et le PC aurait disparu. Un simple exemple : il est significatif que des grands noms de l'informatique, qui étaient apparus sous Apple et qui portaient leurs programmes sur PC ensuite, procèdent aujourd'hui de la façon inverse.

    Le 02/04/2010 à 20h47
  • libre-arbitre : C'est une machine à pomper le fric. Au prix des USA elle devrait coûter 370 euros, en réalité elle se monte à 549 euros en france, prix plancher. Pour le même prix on peut avoir un superbe ordinateur, mille fois plus intéressant.

    Le 02/04/2010 à 20h41
  • bibi32000 : Le problème, c'est que c'est un (peu?) plus cher que nos bons vieux PC... Le jour où il y aura autant d'apple que de PC, ils seront aussi virusés. Et puis on ne peut pas trop les tripoter, changer des composants, bidouiller quoi!

    Le 02/04/2010 à 20h09
      Nous suivre :

      Poutine fait de la muscu, la nouvelle mise en scène du Kremlin

      logAudience