En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Agorastore : les collectivités locales ont leur site d'enchères


Economie - 1min 16s -

Vendre et acheter sur internet n'est pas réservé qu'aux particuliers. Un site propose aux collectivités locales de mettre aux enchères le matériel des mairies.

La journée en vidéo

Polémique sur les 35h : Cambadélis "a dit tout ce qu'il pensait" de Macron

Polémique sur les 35h : Cambadélis "a dit tout ce qu'il pensait" de Macron

1min 16s
Jean-Christophe Cambadélis s'est exprimé publiquement après la sortie d'Emmanuel Macron sur les 35 heures et a appelé les socialistes à ne pas réagir "à toutes les déclarations qui sont prononcés contre son propre camp". "La réunion des socialistes commence dans un très bel état d'esprit", a ironisé Cyril Adriaens, journaliste à LCI.

Cambadélis "ne veut pas engager de polémique" avec Macron

Cambadélis "ne veut pas engager de polémique" avec Macron

1min 58s
Au lendemain de la sortie d'Emmanuel Macron sur les 35 heures, Jean-Christophe Cambadélis a déclaré qu'il ne voulait pas "engager de polémique" avec le ministre de l'Economie. "Je (le) rencontrerai en début de semaine et nous aurons une amicale, franche et déterminante conversation sur un certain nombre de sujets". Avant de conclure que l'incident était clos.

Mort de Josef Wesolowski : le premier procès pour pédophilie au Vatican annulé

Mort de Josef Wesolowski : le premier procès pour pédophilie au Vatican annulé

53 secondes
Josef Wesolowski, l'ancien archevêque polonais qui devait être le premier jugé au Vatican pour des abus sexuels sur mineurs, est mort dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 août. Agé de 67 ans, il risquait une peine de prison d’une dizaine d’années et avait été placé en résidence surveillé par le pape François.

"Macron est populaire chez les jeunes", Julien Dray

"Macron est populaire chez les jeunes", Julien Dray

32 secondes
Invité de LCI jeudi avant le discours d'Emmanuel Macron au Medef, l'ancien député PS affirme qu'il faut dialoguer avec le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron et non pas le critiquer.

Des illettrés de Gad aux 35H, retour sur un an de polémique Macron

Des illettrés de Gad aux 35H, retour sur un an de polémique Macron

49 secondes
À peine a-t-il soufflé ses un an à l’Élysée qu’Emmanuel Macron, le bouillonnant ministre de l’Économie, fait de nouveau polémique. Considéré comme un néolibéral par les frondeurs, sa dernière critique des 35 heures bouscule l’université d’été du PS. Compilation de ses petites phrases prononcées à l'emporte-pièce.

Paul, Hamon… les frondeurs dénoncent "les provocations" de Macron

Paul, Hamon… les frondeurs dénoncent "les provocations" de Macron

1min 05s
Les frondeurs du PS se retrouvent actuellement à Marennes en Charente-Maritime pour leur université d’été. Sophie Lanson, journaliste de LCI, en a profité pour recueillir leurs réactions suite aux propos d’Emmanuel Macron sur les 35H. Pour Marie-Noëlle Lieneman, sénatrice de Paris, il y a "150.000 chômeurs de plus" depuis l’arrivée du ministre de l’Économie.

Valls réplique à Macron : "Il n’y aura pas de remise en cause des 35 heures"

Valls réplique à Macron : "Il n’y aura pas de remise en cause des 35 heures"

38 secondes
Manuel Valls, en visite à Châlons-en-Champagne vendredi matin, en a profité pour remettre les pendules à l’heure. Les propos tenus par Emmanuel Macron la veille, lors de l’université d’été du Medef, ont créé la polémique au sein du PS. Selon lui, les Français sont surtout préoccupés par "l'emploi et la croissance".

Voir plus de vidéos
Commenter cette vidéo

      Nous suivre :

      J-4 avant la rentrée des classes : les bons et moins bons souvenirs des présentateurs de TF1

      logAudience