En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
Toutes les vidéos info
Société5min 28s

Patrick Chesnais lance une plateforme sur la sécurité routière

Dernières actus patrick chesnais

JT & Météo

Magazine

Commenter cette vidéo

  • j.bon : @larousse40 moi je milite pour que la sécurité routière ne soit plus dépendante du ministère de l'intérieur mais de celui des transports. Pour que les radars soient utilisés dans les endroits ou il y a du danger et non plus la ou ils rapportent et qu'ils soient signaler pour que les gens ralentisse et n'aient pas d'accident plutôt que d'attendre le résultat des amendes qu'ils paieront si ils n'ont pas d'accident. Je voudrait qu'on teste les jeunes à la sortie des boites AVANT qu'ils conduisent plutôt que de se mettre à 5 km de la boite pour faire un beau PV si ils ne se sont pas tués avant ! Je refuse que la sécurité routière soit utilisée par certaines société pour faire du lobbying et imposer des contrôles techniques annuels ou des ethylotestes inutiles. Je me bat contre le simplisme prôné par certaines associations qui ne sont que des excuses pour justifier une politique qui ne tient pas compte de la réalité des choses et qui ne pensent que répression, punir c'est une chose, eviter les accidents s'en est une autre ! Et surtout tout les jours que ce soit en moto ou en voiture je reste courtois, je respecte, ne vous en déplaise, au mieux le code (j'ai 12points) je tente malgré les lacunes des infrastructures de ne faire courir de risque a personne. Vous pouvez en dire autant ?

    Le 17/01/2013 à 09h38
  • larousse40 : Et vous, vous faîtes quoi pendant ce temps ??? Lui au moins il agit. C' est comme si je vous disais que vous n' êtes pas qualifié pour donner un avis. Quoique...

    Le 17/01/2013 à 07h02
  • alfa2012 : C est pour cela qu il le fait autrement ?.........

    Le 16/01/2013 à 21h59
  • yves251 : Pour ce qui est des voitures il faudrait déjà limiter la cylindrée de celles ci que les jeunes conducteurs se procurent en en ayant les moyens financiers ou parce que leur proche leur ont offert. Sachant précisément que de perdre un parent ou autre fait mal mais il faut interdire a ces personnes de faire ce genre de site ou d'autre prévention dès que ce la touche un de leur proche , on sait que ce la fait mal mais en faisant cela on serait tenté de penser qu'avant ils ne se souciaient pas de cette sécurité.

    Le 16/01/2013 à 21h28
  • j.bon : Je comprends le désespoir de perdre un enfant mais en quoi cela peut il qualifier quelqu'un pou faire de la prévention ? Est ce que les familles de victime de crash d'avion sont qualifiées pour faire de la prévention? C'est tout le contraire pas qualifié, trop concerné il est impossible d'envisager une réflexion sereine permettant d'évaluer les problèmes et les solutions.

    Le 16/01/2013 à 13h40
      logAudience